Estudios Culturales: Génesis, objetos, traducciones.

Cervulle, M., J. Lindgaard, et al. (2014). [e-Book] Cultural Studies : Genèse, objets, traductions. Paris, Éditions de la Bibliothèque publique d’information. Texto completo: http://books.openedition.org/bibpompidou/1612

Né en Angleterre dans les années soixante, le courant de recherche des Cultural Studies invite à questionner la notion de culture dans toutes ses dimensions. Attentives aux cultures populaires, aux « subculturesé » et à la réception des médias de masse, résolument transdisciplinaires, les Cultural Studies ont ouvert de multiples champs d’étude : genre, génération, fans, queer, postcolonialisme… Quel que soit leur objet, elles s’attachent à mettre en évidence les enjeux de pouvoir dont la culture est porteuse. Lors de ce colloque, les interventions et débats de chercheurs français et anglais ont montré en quoi les Cultural Studies permettent d’appréhender les identités multiculturelles de nos sociétés contemporaines.

La traducción del Chino a las lenguas europeas.

(2013). [e-Book] De l’un au multiple : Traduction du chinois vers les langues européennes. = Translation from Chinese into European Languages. Paris, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2013.

Texto completo

A collection of essays highlighting the trials and tribulations of the translation from Chinese into European languages, mapping the diversity of the idioms and the personalities involved in this complex process during the last three the centuries. Variations on the proximity or distance between the translator and the original text, of his own imprint and times, the chosen genre and of course the target and intermediary languages. By reviewing a sample of literary, philosophical and scientific texts, this volume illustrates what is really and phantasmagorically at stake in the relations between China and Europe. Rather than presenting confrontations, the essays aim, through investigations into the process of translation, to deepen mutual understanding – for example by taking into account the divergent traditional interpretations of the original.,Serie de coups de projecteur sur les vicissitudes de la traduction du chinois dans les langues européennes depuis trois siècles, sur la diversité des idiomes et des personnages impliques. Variation aussi, de la proximité du traducteur au texte d’origine, de son empreinte propre, de son époque, du genre choisi et, bien sur, de la langue cible – ou des langues intermediaires. Ce parcours a travers un choix de textes littéraires, philosophiques et scientifiques illustre les enjeux réels et fantasmatiques de la relation de la Chine et de l’Europe. Il ne s’agit pas de confrontation, mais bien plutôt, a travers le processus de traduction, d’approfondissement mutuel – ce qui s’observe par exemple quand plusieurs interprétations traditionnelles du texte de départ sont prises en compte.

Historia de las aplicación de la automatizados a las ciencias del lenguaje

Léon, J.  [e-Book] Histoire de l’automatisation des sciences du langage. Lyon, ENS Éditions, 2015.

Texto completo

The book, dedicated to the history of the mathematization-computerization of the language sciences, is in the area of the history and epistemology of the language sciences. It pertains to history of present time. Two steps can be distinguished : machine translation in the 1950s and large computerized corpora in the 1990s with the unprecedented development of computers. Early Machine Translation was devised as a war technology originating in war sciences, and was intended to provide mass translations for the strategic purposes of the cold war. Linguistics, which did not belong to war sciences, did not play any role at the beginning of Machine Translation. The book attempts to show, in a comparative approach, how the languages sciences have integrated that technology to engage in the process of the second mathematization of language which can be called the computational mathematization of language. This integration takes various forms in different cultural and linguistic traditions (USA, ex-USSR, Great Britain and France). On the opposite, large corpora are a continuation of familiar topics in the language sciences, including the study of spoken and written texts and lexis.,Cet ouvrage, consacré à l’histoire de l’automatisation-mathématisation des sciences du langage, se situe en histoire et épistémologie des sciences du langage. Il s’inscrit dans l’histoire du récent. Deux moments sont distingués : la traduction automatique dans les années 1950, et les études sur corpus informatisés dans les années 1990 avec le développement inédit des ordinateurs. La traduction automatique, issue des sciences de la guerre, a été conçue comme technologie de guerre froide aux États-Unis pour fournir des traductions en série des travaux soviétiques. Elle a été conçue en dehors de la linguistique. L’ouvrage s’attache à montrer, selon une approche comparative, comment les sciences du langage ont intégré cette technologie pour amorcer leur automatisation. Cette intégration revêt diverses formes selon les traditions culturelles et linguistiques des pays impliqués (États-Unis, ex-URSS, Grande-Bretagne et France). Les études sur corpus au contraire se situent dans la continuité de thématiques familières aux sciences du langage, notamment l’étude des textes, écrits et oraux, et du lexique.

Les Fins. Beyrouth

Mounif, A. R. (). [e-Book] Les Fins. Beyrouth, Presses de l’Ifpo, 2014.

Texto completo

Abdel Rahman Mounif (1933-2004) compte sans conteste parmi les grands romanciers arabes du XXe siècle. Il est l’auteur de quinze romans, deux recueils de nouvelles et divers ouvrages de critique littéraire et artistique, d’histoire, de sciences politiques, ou encore d’économie. Paradoxalement, un seul de ses romans (À l’est de la Méditerranée) a été à ce jour traduit en français. Al-Nihâyât (Les Fins) est un roman du désert, espace privilégié de la littérature arabe classique, mais souvent négligé des romanciers contemporains. Il occupe une place singulière tant dans l’œuvre de Mounif que dans la production arabe romanesque contemporaine. Cette édition bilingue, accompagnée d’une présentation de l’œuvre de Mounif, contribuera à mieux faire connaître cette figure majeure de la littérature arabe moderne.

Profesión traductor

Bastin, G. L. and M. C. Cormier (2014). [e-Book] Profession traducteur. Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 2014.

Texto completo

On se trompe souvent : comme le disent les auteurs, « Il est urgent d’en finir avec les stéréotypes du traducteur mécanicien qui substitue des vis millimétrées aux vis en pouces. » Le traducteur est plutôt un professionnel caractérisé à la fois par sa curiosité (les traducteurs changent souvent de domaines de travail, au gré des contrats), par son insertion dans des réseaux nombreux (le traducteur circule dans des cultures diverses) et par sa maîtrise de la langue (des langues, en fait : celle du texte de départ et, surtout, de la langue d’arrivée). Les auteurs s’intéressent d’abord et avant tout à la dimension concrète du travail du traducteur. Où est-il formé ? De quelles associations doit-il faire partie ? Comment est-il payé ? Quels sont ses outils, et notamment ses outils numériques ? Il y a donc une forte dimension pratique à l’ouvrage.

Regards croisés sur les mots non simples.

 Regards croisés sur les mots non simples.  [e-Book] Lyon, ENS Éditions, 2014.

Texto completo

Forming part of a research project on the history of theories of word formation, this volume uses an historiographical approach to review the treatment of compound words in different linguistic traditions – Sanskrit, Greek, Latin, Arabic, Hebrew and German. By approaching its topic in a transdisciplinary way which offers multiple viewpoint, this volume, designed for a readership of linguists, focuses on highlighting the similarities and differences in the way in which different linguistic traditions tackle the theoretical problem of word formation. In addition, the volume addresses the issue of compound words in the context of automatic language processing.,S’inscrivant dans un projet de recherches sur l’histoire des théories de la formation des mots, cet ouvrage se propose, selon une approche historiographique, de faire le point sur le traitement des mots non simples dans différentes traditions linguistiques – sanskrit, grec, latin, arabe, hébreu et allemand. Offrant des perspectives multiples par une approche transdisciplinaire de son objet, ce volume, destiné à un public de linguistes, s’attache à mettre en évidence les similitudes et les différences dans la façon dont les différentes traditions linguistiques abordent le problème théorique de la formation des mots. Cet ouvrage aborde par ailleurs la problématique du mot non simple dans le cadre du traitement automatique du langage.

Sociología de la traducción

Sociologie de la traduction : Textes fondateurs. [e-Book]  Paris, Presses des Mines, 2013.

Texto completo

Au début des années 80, un groupe de chercheurs de l’École des mines se penche sur un aspect du monde contemporain négligé par les sciences sociales : les sciences et les techniques. Comment sont-elles produites ? Comment leur validité ou leur efficacité sont-elles établies ? Comment se diffusent-elles ? Comment contribuent-ils à transformer le monde ? Ces travaux donnent naissance à une approche aujourd’hui reconnue : la sociologie de la traduction, dite aussi théorie de l’acteur réseau, avec ses concepts clefs, la traduction, l’intéressement, le script, la controverse, etc. Cette théorie est si féconde que les sciences sociales mobilisent désormais très largement ses concepts, mais aussi ses règles de méthodes et ses outils de travail. Or, nombre de ses textes fondateurs n’étaient pas ou plus disponibles en français. En rassemblant des textes de trois de ses pionniers, Madeleine Akrich, Michel Callon et Bruno Latour, on permettra au lecteur de comprendre les développements de la sociologie de la traduction et la manière dont elle a interrogé le lien social, les machines, les objets, les usagers, les pratiques scientifiques. Pour montrer en conclusion comment cette approche permet de renouveler l’analyse sociologique classique.

Traducción y lusófonía: trans-acciones? Trans-misiones?

Traduction et lusophonie : Trans-actions ? Trans-missions? Trans-positions? [e-Book]  Montpellier, Presses universitaires de la Méditerranée, 2015.

Texto completo

Le présent volume constitue le recueil des interventions au colloque « Traduction et Lusophonie » qui s’est tenu à l’université Paul-Valéry, Montpellier III, du 6 au 8 avril 2006. Il inclut un large éventail de communications portant sur la traduction de documents en langue française et portugaise, documents aussi divers que les textes poétiques et théâtraux, la poésie classique et contemporaine, la chanson et le sous-titrage de films. Les réflexions menées par des universitaires de nombreux pays (France, Portugal, Italie, Belgique, Espagne, Roumanie, Équateur, Brésil) sont illustrées par le témoignage de deux écrivains de la jeune génération, l’un portugais (Pedro Sena-Lino), l’autre angolais (Ondjaki). De la diversité des approches proposées par les intervenants, il ressort une richesse de perspectives explorées et toujours exploitables dès lors que l’on s’attache à comprendre les mécanismes permettant le passage d’une langue à une autre. « Traduire les lointains » est sans nul doute l’axe fédérateur de l’ensemble des articles de ce volume.

‘Cultura X’. Mercado, pop y tradicción

Cattaneo, S. (2013). [e-Book]  La ‘Cultura X’. Mercato, pop e tradizione. Juan Bonilla, Ray Loriga e Juan Manuel de Prada Milano, Ledizon, 2013.

Texto completo

Los años 90 del siglo XX marcaron un punto de no retorno para la empresa y las letras españolas: la plena integración a la contemporánea ha llevado a la esclavitud a las leyes del mercado y la aparición de una hibridación narrativa abierta entre idiomas, intolerante de las distinciones entre alta cultura y entretenimiento popular. Este volumen incluye una visión general sobre lo que ocurrió, la eliminación de los fenómenos cuestionables del diálogo generacional hacia la tradición y el pop, lo que implica las trayectorias literarias de autores como Ray Loriga, Juan Bonilla y Juan Manuel de Prada, emblemáticos por su despliegue en busca de una prosa lacónica como un verso de una canción o metáforas exuberantes de rock, en el signo de un metaliteratura lúdica o refinada, incluyendo películas, música, y televisión .

Formula y metafora

Marco, C. (2014). [e-Book] Formula e metafora, Ledizioni – LediPublishing Texto completo: http://www.ledizioni.it/stag/wp-content/uploads/2015/06/Vol.Formula-e-metafora_web.pdf

Figure di scienziati nelle letterature e culture contemporanee.In un frammento pubblicato il 10 dicembre 1810 nei suoi «Berliner Abendblätter», Heinrich von Kleist sosteneva che “gli uomini si potrebbero dividere in due categorie: quelli che si intendono di metafore e quelli che si intendono di formule”. A due secoli di distanza, questo volume prende a prestito la coppia kleistiana “formula e metafora” per indagare le sorti dello scienziato come personaggio nelle letterature e culture di una contemporaneità intesa nel senso più ampio possibile.

Seguir

Recibe cada nueva publicación en tu buzón de correo electrónico.

Únete a otros 5.135 seguidores